Communiqué de Presse – Fin de l’accord RTT chez Renault Trucks

Logo FO renault Trucks

Communiqué de presse du Syndicat FO Renault Trucks Lyon

Après une dénonciation unilatérale de l’employeur, Renault Trucks abandonne les négociations et passe en force. Les salariés se mobilisent.

La fin de l’accord RTT

Jeudi 11 décembre, les organisations syndicales de Renault Trucks intersyndicalement réunies appellent les 5000 salariés de l’établissement de Lyon à un rassemblement sur le lieu du CCE qui devrait entériner la fin de l’accord RTT.
Cet accord régissait depuis 1999, dans les meilleures comme les pires périodes, le temps de travail des salariés ouvriers, techniciens ou cadres.
Le premier employeur du Rhône prend donc la trajectoire dictée par le patronat de la flexibilité à outrance. Le dialogue social sur l’organisation du temps de travail se résumera donc à l’application stricte de la loi et de l’accord de branche.

Un enjeu de dialogue social

Par cette mobilisation, les organisations syndicales attendent de la direction qu’elle comprenne les enjeux de motivation et d’engagement qu’elle hypothèque en refusant la négociation.
Elles attendent aussi que la direction amende sa proposition de passage en force en améliorant la définition des horaires de travail et du nombre de jours de repos. Alors que le chômage partiel règne dans les usines, des heures supplémentaires obligatoires sont les malvenues.

Des restructurations à la chaine

Après un Plan de Sauvegarde de l’Emploi ayant conduit à la suppression de 1300 postes, la fréquence des réorganisations ne cesse d’augmenter provoquant la désorganisation complète de l’entreprise et une fuite importante des talents. Les attentes des salariés et organisations syndicales sont que la direction donne une vision motivante de l’avenir au sein de Renault Trucks et du groupe Volvo au lieu de dénoncer, les uns après les autres, des acquis en place depuis de nombreuses années.
C’est ainsi un très mauvais signal envoyé aux salariés, intérimaires et sous-traitants de Renault Trucks de même que pour l’emploi en Rhône-Alpes. Par la destruction des acquis sociaux de l’entreprise, l’attractivité de Renault Trucks tant vantée par la direction pour attirer des compétences, ne va surement pas s’en trouver améliorée.

Lyon, le mardi 9 décembre 2014

Syndicat FO Renault Trucks Lyon
402 Avenue Charles de Gaulle, API VNX CD9 0 09 69635 Vénissieux Cedex
Téléphone : 04 69 09 25 30 / Group.Org-Syndicale.Fo-Lyon@volvo.com

Pour suivre l'actualité de UD FO 69 en temps réel, inscrivez-vous au flux RSS.