Communiqué de presse – prolongement de l’opposition aux dispositions de l’ANI

  Dans le prolongement de la mobilisation du 5 mars 2013, Force Ouvrière réaffirme son opposition aux dispositions contenues dans l’accord national interprofessionnel (ANI) sur l’emploi du 11 janvier 2013 qui portent atteinte aux droits des Femmes et des Hommes dans le monde du travail et appelle à une grève le 9 avril 2013 pour permettre à chacune et chacun de participer aux actions et aux mobilisations choisies.

Cet accord, refusé par deux des trois grandes confédérations syndicales, organise une plus grande flexibilité pour les salariés, un recul de leurs droits individuels et collectifs sans sécurité ou contreparties protectrices.

La lutte contre le chômage appelle une rupture avec les politiques d’austérité et de rigueur préjudiciables à l’emploi en qualité et en quantité.

La retranscription dans la loi de cet accord mauvais pour les droits sociaux a commencé à l’Assemblée Nationale. FO appelle employés, techniciens et cadres à se mobiliser et à exprimer leur désaccord envers de tels choix qui constituent des régressions majeures.

Aussi, le 9 avril 2013, dans le cadre des appels convergents issus des confédérations non-signataires, l’Union Départementale Force Ouvrière du Rhône appelle les salarié(e)s à se mobiliser dans le département.

Dans le Rhône, deux initiatives publiques sont organisées :

  • A 10h30, manifestation à Lyon de la Manufacture des Tabacs à la place Bellecour,
  • A 17h, rassemblement à Villefranche sur Saône, place des Arts (face à la Sous-Préfecture).

Cette journée doit exprimer un refus de l’austérité et de la flexibilité mais aussi l’exigence de réponses nouvelles pour les droits sociaux, pour l’emploi, pour l’augmentation des salaires et des pensions ainsi que le retrait du projet de loi « relatif à la sécurisation de l’emploi ».

Le Secrétaire Général de l’UD FO du Rhône, Pascal Lagrue.

Pour suivre l'actualité de UD FO 69 en temps réel, inscrivez-vous au flux RSS.